Annonce du Comité d’adhésion/ 5 septembre 2022

L’Institut a le plaisir d’annoncer que son Comité d’adhésion, chargé d’établir les critères pour lesdifférentes catégories de membres ainsi que la procédure d’adhésion à l’Institut, a approuvé l’adhésion de cinq nouveaux membres originaires du Nigeria:


M. ONYEDIKACHI JOSIAH ALOZIE, titulaire d’un doctorat

M. TIJANI FATAI ABDUL, titulaire d’un doctorat

Mme CHIGALA GRACE AJAEGBO

M. ABDULKAREEM AZEEZ

Mme ISIOMA EWELUKWA.




Annonce du Comité d’adhésion_ 5 septembre 2022
.pdf
Download PDF • 93KB

Le Comité d’adhésion remercie ces cinq membres d’avoir rejoint l’Institut, organisation indépendante qui constitue une plateforme visant à élaborer, à tester et à mettre en œuvre à grande échelle des pratiques efficaces en matière de diplomatie publique, de rédaction législative, d’établissement de rapports et de documentation, notamment dans les pays aux ressources économiques limitées.


Actuellement, notre organisation constitue un projet collectif soutenu par plus de 260 spécialistes dans la catégorie « Titulaires de doctorat/doctorants » et 480 experts et professionnels dans la catégorie « Membres professionnels».


Nous sommes reconnaissants d’avoir, au sein de notre Institut, tous ces chercheurs, décideurs et praticiens, qui apportent leurs talents, leur expertise et leurs perspectives uniques à notre organisation, nous permettant ainsi d’élargir notre vision sur la participation démocratique et inclusive à l’élaboration de règles de droit international.


Voici les biographies des nouveaux membres :


M. ONYEDIKACHI JOSIAH ALOZIE, titulaire d’un doctorat (Doctorat, University of Nigeria, Nigeria, 2019). Thèse de doctorat : « Adopting International Legal Instruments and Decommissioning of Oil and Gas Installations in Nigeria ». Il est l’auteur d’une dizaine de publications académiques parues dans des revues internationales.


M. TIJANI FATAI ABDUL, titulaire d’un doctorat (Doctorat en droit, International Islamic University, Malaisie, 2019). Spécialisé en droit médical, en droit islamique et en common law, en droits humains comparés, ainsi qu’en droit civil et en droit pénal. Il est l’auteur de sept publications académiques parues dans des revues internationales.


Mme CHIGALA GRACE AJAEGBO (Doctorat en droit – en cours, River State University, Port Harcourt) Modules principaux : droits humains, droit humanitaire. Forte de 13 ans d’expérience en tant que fonctionnaire de l’Assemblée nationale nigériane (legislative officer), elle maîtrise les rouages du système législatif nigérian et possède des connaissances approfondies des pratiques et procédures parlementaires.


Mme ISIOMA EWELUKWA (Maîtrise en droit des sociétés – Mention Bien, University College London) Elle travaille sur les mécanismes de justice pénale, en menant activités en matière de défense, de conseil juridique, de recherche et de réforme. Elle travaille également sur les mécanismes de lutte contre la corruption et la criminalité financière au Nigeria, en menant des activités en matière de défense et de recherche, mais aussi en contribuant à l’examen et à la réforme de ces mécanismes.


M. ABDULKAREEM AZEEZ (LLM, University of Lagos, Akoka, 2012). Il possède dix ans d’expérience dans la pratique et l’enseignement du droit aux premier et deuxième cycles universitaires. Ses points forts : préparer et donner des cours interactifs ; aider les étudiants à développer les compétences nécessaires à leur réussite. Chercheur accompli, il a publié plusieurs articles dans des revues de renommée internationale. Ses domaines d’expertise sont les suivants : droit civil, droit pénal, droit commercial, leadership et bonne gouvernance, médiation, rédaction juridique.